UZES ville d’art et d’histoire ,et la savonnerie

Un passé prestigieux…
Au 5° siècle,a été construit un oppidum gallo romain du nom d’UCETIA.
Au début de notre ère, les Romains captent la source de l’Eure pour l’acheminer jusqu’à Nîmes par un aqueduc de 50km ,dont le Pont du Gard est la partie la plus remarquable.

Au 5ème siècle après JC l’évêché d’Uzès est créé. Cette cité des évêques va vénérer un saint : Saint Firmin (4è évêque d’Uzès) pour avoir accompli des miracles lors des épidémies de pestes ; et un pape : Guillaume de Grimoard du Roure pape sous le nom d’Urbain V. Au 18è siècle le diocèse d’Uzès figure parmi l’un des plus vaste du Languedoc.

En 1229, le Languedoc, dont Uzès fait partie, est rattaché à la couronne de France. En 1565, Charles IX élève le comte de Crussol à la dignité de Duc afin de s’assurer du loyalisme de ce dernier envers la couronne. En 1632, le Duc d’Uzès devient le 1er Duc de France. Le duché situé au cœur de la ville appartient toujours à la famille ducale depuis près de 1000 ans.
Depuis le XV° siècle, Uzès fabrique artisanalement des serges de laine, des draps, des bas et enfin de la soie. Avec la maladie du vers à soie c’est le déclin de la ville même s’il y persiste la production de céramique et la réglisserie.

Au XX° siècle, Uzès reprend un nouveau souffle avec le classement de son centre ville en secteur sauvegardé
. Depuis le début des années 50 le développement économique a repris .Labellisée ville d’Art et d’Histoire depuis 2008,la ville est aujourd’hui forte d’une renommée internationale et l’on se déplace des quatre coins de la planète pour arpenter ses rues médiévales et admirer son patrimoine architectural.

Et le savon…
Le saviez vous ? Sous le règne de Louis XIV, les artisans savonniers confectionnaient déjà des savons. Les savonniers s’installent dans le sud de la France et ainsi naquit l’appellation « Savon de Marseille », savon à base d’huiles végétales.

Mais pour satisfaire les besoins de la population les savonneries ont du fabriquer à grande échelle et les artisans devinrent des industriels du savon.
Or de nos jours, les métiers de l’artisanat se développent à nouveau pour répondre à une exigence de qualité et un retour vers le naturel.

C’est ainsi que depuis début 2007 j’ai ouvert au cœur même de l’Uzège, aux portes du Duché mon Espace « Nature et Senteurs » Artisan Savonnier.
Étant infirmière de métier, je travaille dans la tradition de l’artisanat tout en répondant aux exigences européennes et aux normes des cosmétiques. Mes produits sont donc naturels et de qualité de par la matière utilisée et le pourcentage des ingrédients ajoutés ,autant que possible j’utilise des produits bio(huiles, beurres, lait …), réalisant ainsi des produits adaptés à différents types de peau.

 

contact : +33 (0)7 78 64 13 91