Les parfums aux senteurs de Grasse

L’histoire du parfum se confond avec l’histoire de France et remonte même au-delà : dès l’empire Romain on utilisait la lavande pour parfumer le linge et le corps des gladiateurs.

Au 16è siècle, a lieu une sorte de révolution qui part de Grasse : Galimard tanneur de la ville a l’idée de créer une paire de gants en cuir parfumé, pour masquer l’odeur de la peau, et l’offre à Catherine de Médicis. La mode est lancée et Grasse obtient une réputation mondiale. C’est la grande époque des « Gantiers Parfumeurs »(XVII°siècle). Mais les taxes sur le cuir et la concurrence font décliner l’industrie du cuir à Grasse au profit du parfum. L’industrie du parfum se développe rapidement car, Grasse profite du climat exceptionnel de la région pour faire cultiver d’innombrables plantes parfumées. Ses senteurs particulières et rares de la Provence comme la lavande, la rose, le jasmin ou le mimosa… augmente son succès. Dés lors la ville devient au fil des siècles la capitale mondiale de la parfumerie, assise sur un grand savoir faire en matière d’utilisation de produits naturels. Plus tard, pour faire face à l’évolution de l’industrie du parfum, les parfumeurs se lancent aussi dans la fabrication d’arômes.

Aujourd’hui encore,le parfum représente le premier pôle industriel de la ville de Grasse(la moitié de la production française de la parfumerie et des arômes). L’activité de la parfumerie à Grasse va de la production matières premières naturelles, à la fabrication de concentré,appelé le jus ; c’est ce concentré qui dilué dans l’alcool permet d’obtenir du parfum.
La réputation de Grasse n’est donc plus à faire car, même des grandes marques comme Chanel y possèdent leurs propres plantations de roses et de jasmin ...

 

contact : +33 (0)7 78 64 13 91